La mairie_Le Conseil Municipal_Les motions


Blainville-sur-l'Eau

MOTION VOTEE PAR LE CONSEIL MUNICIPAL DE BLAINVILLE SUR L’EAU LE 28 SEPTEMBRE 2009

  • Considérant que le service public postal remplit des missions indispensables en matière d’aménagement du territoire et de lien social, que ses missions de service public dépassent le cadre du service universel du courrier et de la presse, de l’accessibilité bancaire et de la présence postale territoriale, dans les zones rurales comme dans les quartiers populaires ;

  • Considérant que le gouvernement et la direction de la Poste envisagent de changer le statut de l’établissement public afin de le transformer en société anonyme dans le cadre de la loi de transposition de la directive postale mettant fin au monopole de la Poste sur le courrier de moins de 20 grammes le 1er janvier 2011 ;

  • Considérant que ce service public postal est déjà l’objet de remises en cause très importantes qui ont abouti à une détérioration du service rendu à la collectivité. Plus de 6 100 bureaux de poste sur 17 000 ont déjà été transformés en « partenariats » et plus de 50 000 emplois ont été supprimés depuis 2002. Ceci se traduisant par un accroissement des tournées de facteurs à découvert, des horaires de levées avancés, des files d’attente qui s’allongent ;

  • Considérant qu’en Europe, les privatisations postales ont engendré baisse de qualité de service, augmentation des tarifs et destructions d’emplois ;

  • Considérant que le service public postal doit être maintenu, modernisé et rénové afin de répondre aux besoins de la population sur l’ensemble du territoire ;

  • Considérant que la population a son mot à dire sur l’avenir du service public postal, dans le cadre d’un débat public et d’un référendum ;

  • Considérant qu’une consultation nationale de la population est organisée le samedi 3 octobre 2009 à l’initiative d’une soixantaine d’organisations réunies dans un Comité National,

Le conseil Municipal :

Article 1 : décide d’apporter son soutien aux initiatives impulsées par le collectif départemental contre la privatisation de la Poste, pour le maintien et le développement du service public de Meurthe et Moselle ;

Article 2 : invite la population de Blainville à participer à toutes les initiatives engagées pour défendre et améliorer le service public postal, notamment à participer au référendum local du samedi 03 octobre 2009 sur l’avenir du service public postal.

 

MOTION VOTEE PAR LE CONSEIL MUNICIPAL DE BLAINVILLE SUR L’EAU LE 26 FEVRIER 2009

 

Dans un contexte de crise politique, financière, économique et sociale sans précédent, nos concitoyens ont affirmé avec force à plus de 70% qu’ils attendent une relance en faveur des salariés, passant notamment par l’augmentation de leur pouvoir d’achat, la préservation et le développement de l’emploi et l’amélioration des services publics.

Sur ces deux derniers points, la Lorraine Sud est durement touchée par le chômage et les suppressions de services publics consécutives au désengagement financier de l’état. Notre commune n’échappe pas à ce constat et c’est en ce sens, que les élus du conseil municipal de Blainville accueillent , l’annonce faite par POWEO de l’installation prochaine sur la commune de Laneuveville devant Nancy  d’une centrale de cogénération d’un type nouveau fonctionnant à partir de paille et de bois.

Il faut noter qu’au préalable à l’installation de cet équipement, un travail de recherche doit être effectué pour permettre de structurer la filière bois nécessaire à son alimentation, permettre son approvisionnement et son stockage dans des capacités importantes.

Localement, notre conseil municipal se fait force de propositions, car ce projet peut répondre à plusieurs attentes de nos concitoyens à la condition de prendre en compte plusieurs paramètres.

Le premier paramètre est celui de l’emploi, où lorsqu’une industrie nouvelle s’installe sur une commune, cela permet à une partie de la population locale et voisine de travailler et vivre au pays.

Le second est celui du développement durable qui peut se décomposer en deux parties, une sur la filière du bois Lorrain à partir des forêts vosgiennes qui produisent chaque année 1 300 000  mètres cubes de bois uniquement à partir des forêts publiques.

L’autre partie concerne son transport, et à ce titre nous nous prononçons pour un acheminement de ce bois par le mode ferroviaire, en se servant des acteurs locaux de service public au travers de FRET SNCF.

Acheminé par trains complets à partir des zones de production vosgiennes, le bois nécessaire à alimenter POWEO pourrait être acheminé dans un premier temps sur la zone de triage de Blainville Damelevières toute proche, qui possède les capacités, les structures et les installations nécessaires, pour ensuite alimenter l’usine par une desserte fine, quotidienne, en fonction des besoins de l’industriel. Il resterait à prévoir un embranchement particulier desservant cette centrale, répondant ainsi à tous les critères de préservation de l’environnement.

Le stockage peut également s’effectuer sur la zone économique des Sables de Rosières, dont la commune de Blainville est adhérente au Syndicat mixte.

Par ailleurs, cette conception répondrait localement aux volontés annoncées par le chef de l’Etat, à la fin des travaux du « Grenelle de l’environnement », visant à rééquilibrer les modes de transports en faveur du ferroviaire, et à ce titre de développer ce transport modal de + 25 %.
Cette motion, dans la conception présentée, peut répondre à l’amélioration de l’emploi, du service public et des enjeux environnementaux sur le plan local, dont nous avons la responsabilité.

Dans ce cadre, il reviendra à l’Etat de jouer aussi pleinement son rôle, notamment en favorisant la partie logistique du projet.

Mairie de
Blainville-sur-l'Eau

Hôtel de Ville
14 rue des écoles
54360 Blainville-sur-l'Eau
Tèl. 03 83 75 70 05
mairie@blainvillesurleau.fr

Entrée de la Mairie3 @ villes internet



Ce site est optimisé pour le navigateur Mozilla Firefox