Rappel citoyen

Rappel citoyen2018-04-16T14:53:44+00:00

Les chiens dangereux sont classés en 2 catégories. L’acquisition de chiens de 1re catégorie est interdite.
Certaines personnes sont dans l’interdiction de posséder un chien de 2e catégorie. Avant toute future acquisition, le futur propriétaire du chien doit suivre une formation. Une fois acquis, le chien doit subir une évaluation comportementale. Ensuite, le propriétaire doit faire une demande de permis de détention. À l’extérieur, votre chien doit avoir une laisse et une muselière.

Il est interdit de brûler à l’air libre tout déchet, cette prescription réglementaire trouve sa motivation dans les constats que le brûlage de déchets verts peut être à l’origine de troubles de voisinage.

Tondeuses, débrousailleuses… certains de ces engins sont parfois bruyants.
Leur utilisation, réglementée par un arrêté préfectoral est autorisée :

  • Les jours ouvrables de 8 h 00 à 20 h 00.
  • Les samedis de 9 h 00 à 12 h 00 et de 15 h 00 à 19 h 00.
  • Les dimanches et jours fériés de 10 h 00 à 12 h 00.

Règlement sanitaire départemental

La mairie vous informe qu’un arrêté municipal existe qui circonscrit les conditions de nettoyage des trottoirs afin d’assurer les meilleurs conditions de salubrité et de sécurité des cheminement piétonniers.

Ainsi, chaque citoyen doit balayer, désherber et démousser les abords de son domicile ou de son établissement professionnel et ce, de la limite de ces derniers du trottoir jusqu’au caniveau.

  • Le désherbage et le démoussage doivent être réalisés soit par arrachage, binage ou tout autre moyen à l’exclusion des produits phytosanitaires et phytopharmaceutiques.
  • Les saletés et déchets collectés lors des opérations de nettoyage doivent être ramassés et traités avec les déchets verts. il est recommandé de les composter à domicile, ou à défaut, de les déposer en déchetterie.
  • Par temps de neige, chaque citoyen, est tenu de dégager la neige des abords de son domicile ou de son établissement professionnel, de la limite des ces derniers sur les trottoirs jusqu’au caniveau, en dégageant celui-ci autant que possible.
  • En cas de verglas, les citoyen doit épandre du sel ou du sable sur les trottoirs attenant à son domicile ou son local professionnel.

Nous vous rappelons que la responsabilité individuelle du citoyen ne respectant pas ces règles de nettoyage des trottoirs est engagées si un accident survient suite à cette négligence.

Nous avons constaté, en certains lieux de la commune, que l’élagage des haies et des arbres n’est pas régulièrement réalisé par les habitants.

La loi encadre pourtant l’entretien de ces plantations.

Pour ces végétaux donnant sur l’espace routier, nous vous rappelons que la responsabilité de l’habitant, qu’il soit propriétaire ou locataire, se trouverait engagée dans le cas de préjudice survenu à des utilisateurs de la voie publique en raison du manque de visibilité induit par ces plantation (articles L114-1 et L114-2. Du code de la voirie routière).

De plus, conformément à l’article L2212-2-2 du Code Général de Collectivités Territoriales, à défaut de réalisation par les habitants de l’élagage des végétaux présents sur leurs lieux d’habitation, ces travaux seront réalisés par la commune et les frais afférents seront à la charge de l’habitant.

La maladie invalidante de Lyme est transmise par la piqûre d’une tique.

Les tiques sont présentes là où il y a des bois et une végétation basse (haute herbes, fougères, buissons…). il est donc possible d’être mordu par une tique en se promenant ou en jouant dans des forêts, des prairies, des espaces verts urbains… sa morsure peut passer inaperçue, puisque sans douleur.

Le risque d’infection est réduit lorsque vous portez des vêtements claires, couvrant si possible la totalité de votre corps. Certains produits (contenant par exemple du DEET ou de la Permethrine) ont une action de protection des parties du corps non couvertes par les vêtements.

Afin de vous préserver des conséquences d’une piqure de tique, nous vous conseillons de consulter votre médecin.

Souhaitons-nous nous déplacer dans une ville encombrée de déjection canines ?
Notre réponse à tous ne peut pas être négative.
Aussi est-il utile de rappeler la loi.

Les déjections des chiens ne sont autorisées que dans les seuls caniveaux à l’exception des parties de ces caniveaux qui se trouvent à l’intérieur des passages pour piétons.

En tous autres espaces publics tels, les trottoirs, les espaces verts, les espaces de jeux pour enfants, Les déjections canines sont strictement interdites et ce, par mesure d’hygiène publique.

Tout propriétaire ou possesseur de chien est tenu de procéder immédiatement par tout moyen approprié au ramassage des déjections de son animal sur le domaine public communal.
En cas de non-respect de ces dispositions légales le contrevenant s’expose à une amende de 35 euros.

Ayez « Pluto » le bon réflexe, ramassez les déjections de votre animal de compagnie ou faites lui faire ses besoins dans le caniveau.

Les chenilles processionnaires sont présentes sur certains pins et certains chênes de la commune.

Ces larves de papillons, lorsqu’elles sont stressées, projettent des poils urticants contenant un poison. En fonction des conditions de l’exposition des victimes, personnes ou animaux domestiques, et leur sensibilité au poison, les conséquences à la santé peuvent être graves. Les manifestations de ces désordres vont être des démangeaisons au choc anaphylactique.

Dans toute situation de réaction violente la consultation d’un praticien s’impose.

L’attitude la plus appropriée pour se préserver est de ne pas s’approcher des nids et de ne pas chercher à les détruire sans respecter les dispositions appropriées.

Nous contacter

Le dernier Blainvillois

Conseil Municipal

Fil info travaux – circulation

Marchés publics